Conférence Ferdi : L’innovation financière au service de l’entrepreneuriat agricole et pastoral dans l’UEMOA

Conférence Ferdi : L’innovation financière au service de l’entrepreneuriat agricole et pastoral dans l’UEMOA

Conférence UEMOA-Ferdi : Comment la finance publique/privée (blended finance) peut-elle appuyer le développement des chaînes de valeur agricole en Afrique ?

L’accès aux financements pour les entrepreneurs du secteur de l’agriculture et de l’élevage dans la zone UEMOA est un défi majeur pour le développement de ces filières. Le 26 juin 2024, une conférence organisée par l’UEMOA, la Chaire « Politiques de modernisation agricole en Afrique » de la Ferdi et l’association ALFA, présentera un nouvel instrument financier de type « blended finance », intégrant des financements privés et publics, conçu pour soutenir le développement des chaînes de valeur agricole et pastorale en Afrique.

Agir davantage pour les entreprises du secteur privé

Les entreprises agricoles, agro-industrielles et d’élevage en Afrique rencontrent des difficultés pour obtenir des financements adaptés. Les taux d’intérêt sont souvent élevés, les produits financiers proposés sont assez peu compatibles avec la nature des activités agricoles, et les exigences de garanties sont jugées inatteignables. Les institutions de développement dédiées au secteur privé ont fréquemment une politique de gestion des risques qui limitent fortement leurs interventions dans ce secteur.
Pour surmonter ces obstacles, l’UEMOA prévoit de réorienter sa politique agricole en diversifiant les sources de financement et en impliquant davantage le secteur privé. Cette approche vise à attirer plus de capitaux vers un secteur perçu comme risqué et à encourager des investissements à long terme, prenant en compte les défis de structuration des filières, de sécurité alimentaire et des risques climatiques.

Un véhicule d’investissement innovant proposé par la Ferdi

La Ferdi a étudié, pour le compte de l’UEMOA, la formule d’un véhicule d’investissement de type « blended finance » qui serait géré par des professionnels de la gestion d’actifs et mixerait des ressources publiques, philanthropiques et privées. Celui-ci devrait permettre à la fois de mobiliser davantage de ressources, d’atténuer les risques, d’accélérer la rentabilité des investissements et d’amplifier les impacts économiques, environnementaux et sociaux. Ce fonds, exclusivement au service de l’entrepreneuriat agricole et pastoral en Afrique, serait en mesure d’accompagner jusqu’à une centaine d’entreprises africaines « championnes » du secteur, susceptibles d’avoir un effet d’entrainement fort sur la structuration de chaînes de valeur, intégrant également les petites exploitations agricoles familiales.

L’objectif de la conférence sera de présenter les caractéristiques et la faisabilité de cet instrument financier. Les différentes parties prenantes – porteurs de projets, chefs d’entreprises, investisseurs, fondations, bailleurs de fonds, institutions financières, administrations publiques, organisations régionales – réunies à cette occasion, pourront réagir à cette proposition d’instrument financier.

À propos de l’événement

Date : Mercredi 26 juin 2024, de 14h00 à 18h00 (heure de Paris)
Lieu : Siège du Groupe Invivo, à Paris (83 avenue de la Grande Armée75782 Paris cedex 16 France)

La participation à la conférence en présentiel se fait sur inscription, avec également la possibilité de suivre l’événement en direct (zoom).

Informations détaillées et inscription : https://ferdi.fr/evenements/l-innovation-financiere-au-service-de-l-entrepreneuriat-agricole-dans-l-uemoa

Lire l’article original

CATEGORIES
Partager