UEMOA : La BRVM veut créer un marché obligataire dédié aux obligations vertes, sociales, durables

UEMOA : La BRVM veut créer un marché obligataire dédié aux obligations vertes, sociales, durables

Pour le Directeur Général de la BRVM, Edoh Kossi AMENOUNVE, la finance durable représente une opportunité pour les pays émergents et africains car ils ont la possibilité d’attirer un nouveau type d’investisseurs qui, autrement, n’auraient pas été intéressés par leurs levées de ressources. Telle est la raison qui aura soutenu cette signature de protocole d’accord avec la Bourse de Luxembourg.

Cet accord est fort important étant donné que la BRVM se positionne comme l’une des pierres angulaires du financement des économies des pays de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine, qui œuvre pour une plus grande intégration financière entre le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo et que la Bourse de Luxembourg (LuxSE) se pose comme la première place de cotation pour les titres de créance internationaux et une pionnière de la finance durable avec la Luxembourg Green Exchange (LGX) comme première plateforme mondiale de finance durable (+ de 1 400 titres de créance durables).
Lire l’article original

Felix Edoh Kossi Amenounve
ekamenounve@brvm.org
CATEGORIES
Partager