Préservation des forêts d’Afrique centrale : Retour sur la mission diplomatique « bois tropical » à Paris

Préservation des forêts d’Afrique centrale : Retour sur la mission diplomatique « bois tropical » à Paris

Paris, le 18 octobre 2021 – Les questions relatives au bois tropical sur les marchés européens sont importantes pour la filière du bassin du Congo en raison de l’incompréhension que suscite parfois l’emploi de ce matériau important pour l’avenir des forêts d’Afrique centrale. Aussi, et suite à la décision de la Solideo (Société pour la Livraison des Ouvrages Olympiques) de bannir le bois tropical, y compris le bois tropical certifié, des travaux du village olympique, deux Ministres des Forêts du Bassin du Congo Jules Doret Ndongo, ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, et président de la COMIFAC (Commission des Forêts d’Afrique Centrale) et Rosalie Matondo, ministre de l’Economie Forestière du Congo ont décidé, conjointement avec la COMIFAC et l’ATIBT, de mener une mission pour la diplomatie du bois tropical à Paris.

Lire l’article original

OV
o.vilgrain@affectiomutandi.com
CATEGORIES
Partager