Financer des transports urbains atypiques dans des villes africaines qui explosent

Financer des transports urbains atypiques dans des villes africaines qui explosent

Pour éviter des villes congestionnées et polluées, le décideur doit faire son choix parmi une palette de moyens de transport variée : faut-financer une ligne de métro, des tramways ou des lignes de bus rapides ? Faut-il investir dans un train urbain, dans du transport par câbles ou dans des lignes fluviales/lagunaires ? Est-il réaliste d’envisager sur le continent la e-mobilité, voire les « mobilités douces » ?
Lire l’article original

Ann-Charlotte Neumann
amaury.defeligonde@okanconsulting.com
CATEGORIES
Partager